Mes 5 applications essentielles pour voyager

Pendant nos 5 mois de vagabondage, on a utilisé plusieurs différentes applications pour rendre l’organisation de notre voyage un peu plus facile. Je partage donc avec vous les meilleures applications qui nous ont été utiles au Mexique et Amérique du Sud.

Mes applications mobiles favorites pour voyager bien organisé!

1) Tripit pour organiser nos vols, réservations d’hôtels, activités, etc. La veille d’un départ, je reçois un courriel avec les détails et/ou des alertes sur mon mobile pour me rappeler que mes vols s’en viennent prochainement. Parfait pour avoir un rappel environ 24 heures en avance et faire son check-in en ligne.

2) Tripadvisor pour décider où manger et quels tours/activités faire. Ceux qui me connaissent se disent sûrement “hein? elle n’a pas mentionné Yelp?” C’est certain qu’on aurait utilisé Yelp s’il avait été actif dans les pays qu’on a visité, mais ça n’a pas été le cas. Au lieu, Tripadvisor nous a quand même bien servi de guide, et puis quand on a passé assez de temps à Buenos Aires, on s’est mis à avoir un espagnol beaucoup plus fluent et donc on s’est mis à connaître les blogueurs locaux qui en valent la peine. Mais ça, c’est pour une autre billet!

3) Viber/Whatsapp/FB Messenger pour rester en contact avec les gens avec qui on voyageait. Au Mexique et en Argentine, on est resté assez longtemps pour se procurer une carte SIM pour faire quelques textos et appels, mais la plupart du temps, en trouvant un café qui avait du wifi, on réussissait à utiliser ces applications pour communiquer avec nos amis qui étaient dans la même ville que nous, et tout ça, gratuitement!

4) Skype/Facetime pour garder en contact direct avec la famille et les amis. Cinq mois loin de la maison, c’est long longtemps! Alors, pour des jasettes qui prennent un peu plus de temps, ces applications nous ont permis de rester en contact, de se souhaiter Joyeux Noël et Bonne Année à minuit pile, et d’annoncer à nos parents qu’ils allaient devenir grand-parents tout en voyant leur réaction.

5) Tumblr pour partager les photos de nos aventures avec nos amis et notre famille. De la manière dont le site fonctionne, avant de partir on a organisé les fonctions du site pour que les profils d’utilisateurs de mon chum et moi puissent afficher des billets. Ça veut dire qu’on a été capable d’afficher des nouvelles photos à partir de son téléphone Android, mon iPhone, et nos 2 laptops (Android aussi) sans trop de fla-fla. J’ai aussi ajouté une “recette” If This Then That pour que mes photos Instagram soient automatiquement affichées sur notre blogue Tumblr puis publiées via Facebook et Twitter.

Et vous, les voyageurs? Quelles autres applications vous ont rendu la vie facile pendant de longs voyages?

Advertisements

Je pars en voyage et dans ma valise j’emmène?

Cette année, j’ai déjà eu la chance de partir en avion à quelques reprises (Australie, San Francisco et Halifax) puis à chaque fois, mes bagages devenaient de plus en plus petits, histoire d’apprendre à vivre avec moins de vêtements et éviter une étape de plus en faisant mon check-in ET la mosus d’attente au carrousel quand j’ai simplement hâte d’arriver et d’explorer une nouvelle ville.

Je me suis donc amusée à faire des recherches côté “je pars en voyage et dans ma valise j’emmène…” pour me rendre compte qu’il n’y a pas grand monde qui voyage avec du style. (ps. j’adore ce jeu de mémoire! vous?) Ce que je veux dire, c’est que des pantalons comme ça…

cargopants

… c’est vraiment pas mon genre! Et je ne pense pas que mon style dois crier “toursite-habillé-pour-un-safari-mais-qui-va-rester-en-ville-tout-au-long-de-son-séjour.”  Alors, j’ai été un peu plus patiente et en plus d’utiliser Google, j’ai cherché un peu plus loin et  je me suis mise à “pinner” sur Pineterest pour trouver quelques blogues qui sont plutôt de mon genre qui parlent autant de mode que de voyage. Alors, aujourd’hui, je partage mon top 3:

travelfashiongirl

Source: Travel Fashion Girl

Travel Fashion Girl

Ma bible de mode pour la voyage. J’adore autant son site Web que sa page Pineterest. J’adore en particulier le côté visuel qui est accompagné avec des explications. En lisant ces articles et en me basant surtout sur son “Travel Essential List” et le “Mix & Match Travel Essentials List” j’ai réussi à me trouver des looks pour un voyage en Australie en plein hiver en utilisant seulement ce que j’avais déjà! Pour les mois è suivre, j’aurai sûrement besoin de faire référence à cet article (quoi emmener pour un an en Amérique du Sud.)

Source: This Battered Suitcase

This Battered Suitcase

C’est surtout son article à propos de son style qui change selon son humeur et les tendances des pays qu’elle visite qui m’attiré en premier. Je suis du genre à faire ça en voyage, et j’ai vraiment hâte au Pérou (en fait j’espère qu’on aura le temps d’y aller) pour imiter son style. Ça me ressemble un peu non? Je continue de lire son blog pour suivre ses aventures et rêver quand j’ai l’impression que mon propre voyage sans fin n’arrive pas assez vite.

Source: Béatrice BP, Eille la cheap!

Eille la cheap!

En français, svp? Il y a encore moins de blogues qui parlent de voyage ET de mode en français. J’ai fais plusieurs recherches, sans trouver un blogue qui a un focus mode et voyage. Par contre, je me suis souvenue des articles de Béatrice qui est partie pour 6 mois en Australie. Alors, à défaut de consulter un site au complet sur le sujet, je peux au moins me fier à ses conseils pour décider quoi mettre dans ma trousse beauté puis dans mon backpack.

Bon paquetage de valises!

On commence par où?

Quand on a pris la décision de partir pour une période indéterminée et qu’on a finalement décidé de ne pas renouveler notre bail et vendre tous nos biens, la première question qui m’est passée par la tête était, “mais comment on planifie un voyage sans trop planifier?” Partir pour une durée indéterminée pour avoir la flexibilité de se rendre peut importe où l’on a le goût de voyager selon l’humeur du jour, ça prends quand même un minimum de préparation à moins d’être millionnaire. Et millionnaire n’est pas un terme que je peux m’approprier… loin de là! Alors, voici comment on s’en est pris:

1) On a rêvé pendant quelques semaines à se nommer tous les pays, les villes et les attractions qu’on voulait voir.

2) Petit à petit, on s’est mis à se faire des listes en pensant à divers scénario du genre:

a) Si on voyage de trois à six mois seulement parce que travailler sur la route, ça marche juste pas et qu’on est sur le bord de devenir pauvre, quels sont les endroits à visiter/les choses à faire à tout prix.
b) Si ça va bien et qu’au moins un de nous deux réussit à faire assez d’argent pour qu’on vive correct, et donc qu’on voyage pendant un an ou deux, quels sont les pays sur notre “wish list”
c) Si on pogne le “jackpot” ou bien que tous les deux on réussissent à faire un décent salaire, on visite TOUS les pays. Sauf peut-être Paraguay et El Salvador parce que point de vue sécurité, c’est pas vraiment cool en ce moment.

3) On a regardé nos comptes en banque pour finalement décider d’aller de l’avant avec l’option a en gardant bon espoir que l’option b sera le résultat final. Ça devrait m’aider à me donner la motivation qu’il faut pour que je me trouve contrats à la pige!

4) On a choisi un date qui nous plaisait, on a regarder sur quelques sites pour acheter des billets d’avions pour trouver la journée la moins chère pour un aller simple direction Mexico City, puis,  avec les yeux mi-fermé (juste moi, mon chum était bien calme, lui), on a peser le fameux boutons “Buy Now”.

Alors, c’est fait! Pour le moment, même en allant avec l’option a, ça inclût le Mexique, l’Argentine et le Chili. Nos plans pour le Mexique sont assez courts (3 semaines au total), et puisqu’on va quand même travailler fort, fort, fort jusqu’à la veille de notre départ, on profite de cette partie du voyage pour manger trop de tacos et de guacamole, se faire bronzer le bout de nez et passer du temps avec des amis qu’on n’a pas vu depuis longtemps. Après direction Buenos Aires pour un minimum de quelques semaines où l’on se remet au travail pour un ou deux mois, puis on continue vers le Chili, probablement pour y passer le temps des fêtes avec d’autres amis.

Après ça? On verra!