Je pars en voyage, enceinte, dans ma valise j’emmène?

Dans ma valise

Quand j’ai commencé ce blogue, mon but était de jaser de voyage et de mode, mais vu que la vie a changé un peu depuis, je parle aussi de maternité. Alors, pourquoi pas parler de comment faire un valise quand on voyage enceinte?

1. Des leggings

Au lieu de m’équiper de trucs du genre des “Belly Band” pour faire durer des pantalons normaux plus longtemps, j’ai opté pour des leggings. En plus d’être légers, ne pas prendre trop de place, ne pas friper facilement, ça garde généralement sa forme même avec l’élastique qui se porte plus bas plus la bédaine avance.Je dois avouer que je me suis même acheté une paire de jeggings et elle a durée pas mal tout le long du voyage! Les leggings servent aussi de collants quand un temps froid inattendu se pointe le bout du nez.

2. Des robes style t-shirt

Au début, je les portais comme robes, surtout dans la phase où la bas du ventre devient inconfortable pour aucune raison apparente. Et maintenant que je ne vois plus rien sous mon nombril à moins d’utiliser un miroir, les robes sont devenues de simples t-shirts qui ne montrent pas le bas de ma bédaine.

3. Des souliers plats

En plus d’être bien plus confortables, ça prend beaucoup moins de place que des talons hauts. Habituellement, j’ai une paire plus sportive et une autre pour les sorties ou les journées où je veux être jolie. Mon médecin en Argentine m’a aussi aviser de me tenir loin des sandales flip-flops (ou thongs comme on dit ici!) pour éviter de se faire des entorses ou simplement de trébucher, ce qui est plus commun quand notre centre de gravité change. Une paire pour les douches dans les auberges jeunesse, ou pour la plage, c’est tout ce qu’il faut.

4. Mes essentiels pour voyager en avion

J’en ai déjà parlé sur TPL Moms, alors au lieu de répéter, vous pouvez voir l’article au complet en cliquant juste ici. Mon “kit de voyage avec bédaine” inclut des bas de compression, des snacks et une balle de tennis.

5. Une valise avec des roues

Moi, je suis partie en backpack. Ça veut dire que pendant une bonne partie du voyage, parce que mon niveau d’énergie était rendu à moins mille, mon chum a dû non seulement trainer le sien, mais le mien aussi. Vu que nos vies entières y étaient, ils étaient lourds. J’aurais bien mieux aimé pouvoir trainer une valise à roulette, et je pense bien que mon chum aussi aurait aimé ça! Et qui sait? Les journées où j’étais hyper-fatiguée, il aurait pu me traîner comme ça:

nomadista-fatigue-voyage-valiseCrédit: CrazyHyena.com

Avez-vous d’autres essentiels pour voyager en étant enceinte? Et parce que je vais bientôt me préparer à voyager avec Babou, vos trucs pour faire une valise quand on voyage avec mini-me, c’est quoi?

Advertisements

TPL Moms vient d’accoucher!

Avant même de tomber enceinte, j’ai adoré lire les chroniques “Ta Petite Bédaine” sur Ton Petit Look, un blogue montréalais fondé par Carolane et Josiane Stratis, des jumelles qui ont été enceinte en même temps, presque jour pour jour! J’ai adoré leur ton humoristique et leur trucs pratico-pratiques pour survivre à la grossesse pas juste avec confort, mais aussi avec style!

Quand j’ai vu une annonce qui disaient qu’elles recherchaient des mamans pour une nouvelles plate-forme similaire à Ton Petit Look, mais nommée TPL Moms, je me suis tout suite mise à penser aux nombre de questions sur les forums pour mamans que j’avais déjà répondu par rapport aux voyages ou à être enceinte dans un pays autre que le mien. Et j’ai été choisie comme collaboratrice occasionnelle. Yaaaaaayyyyy!

TLPMoms_Badge

Alors pour les prochains mois, je serai la guide touristique pour tout ce qui a un lien avec les voyages, la maternité selon différentes cultures et des trucs pour continuer d’explorer le monde selon les différents âges des petits humains qui vous suivent dans vos aventures. Mon premier article est à venir, mais garder vos yeux ouverts pour ne pas le manquer, ou bien, allez “aimer” la page Facebook de TPL Moms pour être au courant!

Je chercher toujours à être mise en contact avec des mamans québécoises qui ont vécu une grossesse, ou simplement qui sont mamans tout en habitant dans un différent pays, pour en jaser sur TPL Moms, alors si vous connaissez des gens qui seraient bien pour ça, envoyer-moi un p’tit mot par courriel (marie.pier.rochon@gmail.com). Un gros merci en avance!

Inspiré du Uruguay

Inspiré du Uruguay
C’est en arrivant au Uruguay que j’ai vraiment vu une explosion de ce que j’appelle, “hippie pants”. Ils étaient PARTOUT! Les filles avaient l’air de mettre ces pantalons tout le temps et pour n’importe quelle occasion, souvent accompagné d’une camisole trop petite et serrée! Bien que je n’ai pas vraiment aimé le style vestimentaire au Uruguay, je me suis quand même acheté une paire de pantalons comme ceux-ci. Et si j’avais su combien ils sont confortables quand ils sont bien cousus et avec un beau tissus, je m’en serais acheté une douzaines de paires!

Un chivito SVP!

Au mois de janvier, je me suis amusée à récapituler les choses que j’ai trouvé intéressantes au Mexique, alors maintenant qu’on est déjà rendu à la moitié du mois de mars et que j’ai pris une petite pause en février, j’en profite pour passer au prochain pays qu’on a visiter : l’Uruguay.

Côté bouffe, c’était pas mal similaire à l’Argentine, mais si vous y allez un jour, vous devez essayer un de leur plat typique : le chivito.

Photo originale de Matt RubensEssentiellement, c’est le plus gros sandwich que j’ai vu de ma vie. C’est aussi possible de la commander en version “assiette” qui est généralement accompagnée de rites et de ce qu’ils appellent “ensalada russsa” aka. une salade de patates/carottes/pois verts/mayo. Le chivito est tellement boooon que même Anthony Bourdain n’hésite pas à dire que c’est un des meilleurs sandwich au monde.

Alors si vous voulez l’essayer à la maison, sans vous payer le billet d’avion, voici les essentiels d’un bon chivito:

  • Pain frais
  • Un steak mince mais de bonne qualité
  • Mozzarella
  • Tomates
  • Mayo
  • Olives
  • Bacon
  • Oeufs (à la coque ou frits)
  • Jambon

C’est aussi possible d’ajouter d’autres ingrédients à ceux de base comme de la laitue, des poivrons rouges, des betraves, des concombres, etc. Le reste dépend de vos goûts et de votre appétit (ou peut-être même simplement la grandeur de votre pain!)

Pour voir la version “touristique” de notre voyage en Uruguay, vous pouvez toujours jeter un coup d’oeil à nos photos sur notre blogue de voyage.

Mes 5 applications essentielles pour voyager

Pendant nos 5 mois de vagabondage, on a utilisé plusieurs différentes applications pour rendre l’organisation de notre voyage un peu plus facile. Je partage donc avec vous les meilleures applications qui nous ont été utiles au Mexique et Amérique du Sud.

Mes applications mobiles favorites pour voyager bien organisé!

1) Tripit pour organiser nos vols, réservations d’hôtels, activités, etc. La veille d’un départ, je reçois un courriel avec les détails et/ou des alertes sur mon mobile pour me rappeler que mes vols s’en viennent prochainement. Parfait pour avoir un rappel environ 24 heures en avance et faire son check-in en ligne.

2) Tripadvisor pour décider où manger et quels tours/activités faire. Ceux qui me connaissent se disent sûrement “hein? elle n’a pas mentionné Yelp?” C’est certain qu’on aurait utilisé Yelp s’il avait été actif dans les pays qu’on a visité, mais ça n’a pas été le cas. Au lieu, Tripadvisor nous a quand même bien servi de guide, et puis quand on a passé assez de temps à Buenos Aires, on s’est mis à avoir un espagnol beaucoup plus fluent et donc on s’est mis à connaître les blogueurs locaux qui en valent la peine. Mais ça, c’est pour une autre billet!

3) Viber/Whatsapp/FB Messenger pour rester en contact avec les gens avec qui on voyageait. Au Mexique et en Argentine, on est resté assez longtemps pour se procurer une carte SIM pour faire quelques textos et appels, mais la plupart du temps, en trouvant un café qui avait du wifi, on réussissait à utiliser ces applications pour communiquer avec nos amis qui étaient dans la même ville que nous, et tout ça, gratuitement!

4) Skype/Facetime pour garder en contact direct avec la famille et les amis. Cinq mois loin de la maison, c’est long longtemps! Alors, pour des jasettes qui prennent un peu plus de temps, ces applications nous ont permis de rester en contact, de se souhaiter Joyeux Noël et Bonne Année à minuit pile, et d’annoncer à nos parents qu’ils allaient devenir grand-parents tout en voyant leur réaction.

5) Tumblr pour partager les photos de nos aventures avec nos amis et notre famille. De la manière dont le site fonctionne, avant de partir on a organisé les fonctions du site pour que les profils d’utilisateurs de mon chum et moi puissent afficher des billets. Ça veut dire qu’on a été capable d’afficher des nouvelles photos à partir de son téléphone Android, mon iPhone, et nos 2 laptops (Android aussi) sans trop de fla-fla. J’ai aussi ajouté une “recette” If This Then That pour que mes photos Instagram soient automatiquement affichées sur notre blogue Tumblr puis publiées via Facebook et Twitter.

Et vous, les voyageurs? Quelles autres applications vous ont rendu la vie facile pendant de longs voyages?

Dans ma valise : Vamos a la playa

Dans ma valise : Vamos a la playa

Pendant un mois environ, on s’est loué un appartement à Puerto Vallarta, alors ça m’a permis de vraiment perfectionner mon kit parfait pour aller à la plage. Voici donc mes essentiels pour un après-midi à se faire bronzer le bout du nez, sur une plage publique au Mexique :

1) Un sarong fonctionne autant comme robe ou jupe pour se couvrir entre la maison et la plage qu’en tant que serviette de plage. Ça permet de trainer moins de bébelles.

2) Un gros sac hyper coloré permet de laisser ses choses sur la plage et d’y jeter un coup d’oeil quand on décide d’aller se saucer et qu’on est seul, on bien parce que c’est bien plus le fun de se baigner avec tous ses amis.

3) Un chapeau pour se protéger la tête, mais rien de trop dispendieux au cas où le vent l’emporte au loin.

4 et 5) De la crème solaire et des lunettes avec une bonne protection UV parce que c’est pas vraiment à la mode d’avoir l’air d’un homard.

6) Un magazine pour lire et se détendre. J’aime mieux ça qu’un livre parce que je me sens moins mal s’il devient plein d’eau et de sable, et si mes choses se font voler, je n’aurai pas le coeur brisé de ne pas savoir comment se terminer la si belle histoire que je suis en train de lire.

Bonne saucette!

Muy rico!

Pendant notre mois au Mexique, on a eu la chance de manger tellement de plats différents. Je m’ennuie déjà de plusieurs spécialités qui changent selon la région, et surtout du niveau d’épice auquel je m’étais habituée!

Et que ça soit pour dire qu’un plat est riche, savoureux, excellent, ou simplement très bon, il n’y a qu’une expression à savoir : “Muy rico!”
Alors, si un voyage au Mexique s’impose et que vous désirez goûter à des plats typiques tout en élargissant vos horizons, voici certains de mes nouveaux favoris que je ne connaissais pas avant ce voyage :

*en cliquant sur le nom, ça vous emmène à une bonne recette

Pozole – Une soupe hyper-réconfortante

P1010727

Gordita– Rempli de bacon, queso fresco et coriande. Les meilleurs se mangent sur la bord d’un trottoir.

P1020121

Torta ahogada – Un peu comme un “hot chicken”, mais au porc. Malheureusement, je n’ai pas de photos de ce repas parce que c’était dans un marché super occupé et donc on ne se sentait pas vraiment confortable avec une caméra.

Conchinita pibil – Version mexicaine, parfaite pour tacos, quesadilla, flautas, et plus épicée du porc éffiloché

P1020110

Michelada – Le “Bloody Ceasar” du Mexique

P1020080

Buen provecho!