Attendre – Une lettre pour Babou

nomadista-attendre

Salut Babou,

Comment ça va dans mon p’tit gros bedon? Confortable? Je l’espère parce que 40 semaines à l’envers, c’est long il me semble. Officiellement, c’est demain que tu es sensé arriver, mais tu n’as pas l’air d’être bien pressé!

J’ai pas mal hâte que tu arrives. Tout est prêt pour que tu t’ajoutes à notre famille. T’as même déjà eu droit à plein de beaux cadeaux de ta familles, tes amis et même d’amis de nos amis. Ils ont tous vraiment hâte de te voir la binette, mais probablement pas plus que ton père et moi.

On commence à être impatients. À chaque soir on va se coucher en se disant que c’était pas encore ta journée pour arriver, et on se réveille en se demandant si c’est le grand jour ou non. Et ça recommence.

Je te sens bouger presque tout le temps maintenant. Probablement qu’il y a même des moments où tu dors mais tes petites jambes et tes petits bras se font quand même aller en slow-mo. Ou bien il y a tes petites fesses qui poussent en plein milieu de mon ventre pour que tu puisses bien t’étirer. Ça l’air serré, mais tu as l’air d’être bien même quand tu as le hoquet ou que tu fais un sursaut!

T’attendre est probablement un des choses que je trouve le plus difficile. Mon travail est terminé, la maison est bien rangée, ma mère (ta grand-mère) est arrivée. Et je passe mes journées à t’attendre en marchant, en lisant, en te parlant discrètement. J’avoue essayer quelques petites choses pour t’encourager à venir nous rencontrer, alors j’espère vraiment que les repas épicés suivis de Tums ne te dérangent pas trop. Et les longues marches. Et les heures assises sur mon gros ballon d’exercice à prendre du soleil sur mon balcon.

Une très grande partie de moi a hâte que tu sortes parce que tu t’en viens pas mal lourd à porter. J’ai mal un peu partout tout le temps, mais c’est aussi un signe que tu continues de bien grossir pour être prêt à affronter le monde. J’essaie d’être patiente parce qu’au fond de moi, je sais que tu vas arriver seulement une fois que ça sera la bonne journée.

Alors quand tu seras prêt, tu nous feras signe. On est prêt.

Ta (future) maman qui t’aime déjà bien fort!

xoxox

***

Et parce qu’un billet à ce point-ci n’est pas complet sans l’obligatoire “baby bump”, la voilà à 39 semaines (vendredi passé), lors d’une de mes longues marches:

nomadista-39semaines

2 thoughts on “Attendre – Une lettre pour Babou

  1. Aw Marie-Pier qu’elle belle lettre d’Amour pour Babou, il ou elle la conservera pour le reste de sa vie. Ta mere doit avoir hate de tenir ce petit ou petite dans ses bras..aww je connais le feeling c’est pas explicable l”Amour qu’on resent pour notre petit enfant alors bonjour a toi Rowan Babou et ta mere et on a bien hate de voir la Binette de ce petit ou petite si attendu…..xoxoo….matante Michelle……

    Like

  2. Pingback: Une lettre pour Bubba | La Nomadista

Des commentaires? Par ici!

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s